[Atria] – 2097 Mémoires de mon père – Jérôme Bezançon

Chronique #10

Mai 2014

Master_2097_mmoire_de_mon_pre2_f5e9faba40cdbce96aef0925e93b7ca9

Titre : 2097 Mémoires de mon père

Auteur : Jérôme Bezançon

Editeur : Atria (coll. Les mondes d’Atria)

Parution : avril 2014

Nombre de pages : 240 pages

Genre :  Science-fiction / Anticipation

Disponible sur Amazon

Plus d’infos sur www.editionsatria.com


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.16


Résumé couverture

Le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui n’existe plus : montée des eaux, épuisement des ressources, pollution généralisée, affaiblissement du Gulf Stream, surpopulation, effondrement des grandes Démocraties occidentales ont permis la toute puissance de groupes économiques internationaux.

Davos, 2097 – Dans une chambre d’hôtel visiblement luxueuse, un père écrit à son fils, ce seront ses dernières paroles : une confession intime, violente, dans un vieux cahier jauni. Il ne lui reste alors que 12 heures à vivre ! Le puzzle prend forme sous nos yeux quand cet homme de 47 ans se souvient… Chaque heure qui passe est un chapitre où les souvenirs s’emboitent les uns aux autres pour former l’histoire d’une société devenue inhumaine, d’un héros tour à tour victime et bourreau, qui doit sa survie et sa perte… à un cœur hors du commun ! Ce même cœur réveillera en lui une véritable émotion intransigeante et une prise de conscience l’amenant inévitablement à une révolte qui changera le cours de l’histoire…


Mon avis

Ce livre n’est pas pour tout le monde. Sans détours ni langues de bois, l’auteur nous invite dans un monde du futur qui pourrait bien être le nôtre dans quelques années. Dans un langage cru et dur mais finalement fort poétique, les événements qui se déroulent dans le livre sont présentés sous la forme de journal intime, d’une lettre d’un père à son fils dans les derniers moments de son existence.

Un retour sur les expériences physiques et psychologiques que cet homme a du subir étant enfant, un aperçu des monstruosités qui pourraient arriver si on continue à vivre comme on le fait aujourd’hui. Un voyage introspectif sans tabou, qui pourrait d’ailleurs en choquer plus d’un (âme prude s’abstenir ; vu le langage, je le déconseillerais au moins de 16 ans).

De flash-back en flash-forward, on découvre petit à petit comment cet homme s’est formé, est devenu qui il est aujourd’hui. Quels ont été les événements qui ont façonné et marqué Pierre, ce père qui s’apprête à mourir ? 

Au milieu d’un monde détruit (épuisement des ressources, surpopulation, évolutions technologiques poussées jusque dans le cerveau des hommes), Bezançon nous présente une nostalgie du Beau, de l’art, d’un monde plus simple, moins rapide et moins technologique. Un livre qui nous fait réfléchir, qui nous fait nous demander… Et si…

La plume de l’auteur pourrait parfois vous ébranler ou vous indigner mais le message qui en ressort est fort : un « wake up call » pour tous les enfants du XXIe siècle. La fin vous hantera… Vous y penserez encore longtemps au mémoire de son père !

Une très belle découverte, une histoire qui reste en tête ! 

EN PARTENARIAT AVEC ATRIA
Un grand merci aux éditons Atria et plus particulièrement
à Laurence Crombêke pour m’avoir fait parvenir ce livre.

Atria


I just can’t stop reading… 

18 réflexions sur “[Atria] – 2097 Mémoires de mon père – Jérôme Bezançon

  1. Pingback: [Bilan mensuel] – Mai 2014 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? | a touch of blue... Marine

      • merci à toi de défendre mon bouquin, je suis touché… il n’est pas si facile d’accès, malgré la simplicité du style… Il peut mettre mal à l’aise parce qu’il confronte aux horreurs que le monde nous propose… Il peut choquer, Pierre est un monstre dans un monde monstrueux… Mais il essaye de faire jaillir (comme il peut) l’étincelle, la parcelle d’humanité qui changera la monde… Tu as lu, LORENZACCIO de Musset ? Je pense, malgré le style, et l’époque éloignée, voyager dans les mêmes méandres boueux de l’esprit que ce personnage considéré comme l’un des personnage ambigu de la littérature française ! Mais avec mes faibles moyens…

        Aimé par 1 personne

      • Avec un peu de retard… Je n’ai pas lu Lorenzaccio à ce jour mais il est fort vrai que « Mémoires de mon père » nous confronte aux horreurs que le monde nous propose… tout en y laissant une note d’espoir ! Je voulais vous féliciter et vous remercier pour ce livre qui m’a fait passer quelques heures très agréables. Même s’il est un peu dur, l’histoire est fascinante et la fin m’a laissée.. ouaww ! 🙂

        J’aime

    • Je ne sais pas si c’est grâce à moi mais en tous cas, félicitations ! Je vois que les ventes augmentent petit à petit et, se retrouver dans les TOP VENTES de Cultura n’est pas rien 🙂 J’aime penser que j’ai peut-être réussi à convaincre l’une ou l’autre personne de le lire. Quoi qu’il en soit, j’ai adoré 2097 et cela fait plaisir de voir un auteur qui suit les chroniques des blogueurs. A quand le suivant chez Atria (ou ailleurs) ? 🙂

      J’aime

      • merci Marine
        tu avais été la première bloggeuse à me chroniquer… Depuis lors, je garde toujours un œil sur les posts toujours pertinents de la jeune femme qui aime Jane Austen et qui peut tout de même trouver les mots juste avec jerome bezancon !
        tu as une belle passion et j’espère que tu trouveras ta place…Dans quelques années dans cet univers de l’éditions !

        Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Le blog passe le cap des 10,000 vues ! | a touch of blue... Marine

  4. Pingback: 200 articles en 200 jours ! | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s