La séparation • Dinah Jefferies

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : La séparation
Auteur : Dinah Jefferies
Editeur : Charleston
Parution : janvier 2017
Nombre de pages : 544
Genre : Saga familiale / Roman historique

CHRONIQUE #344

Novembre 2017

La destinée tragique d’une mère et de ses filles, cruellement séparées.
Malaisie, 1955. Lydia Cartwright vient de rentrer chez elle après avoir passé du temps auprès d’une amie malade. Mais la maison est vide, les serviteurs sont partis, et le téléphone a été coupé. Où est donc passé son mari, Alec ? Et ses deux petites filles, Emma et Fleur ? Désespérée, la jeune femme contacte l’employeur de son mari et apprend qu’Alec a été muté ailleurs. Pourquoi ne l’at-il pas attendue ? Pourquoi n’a-t-il pas laissé de message ? Elle se lance alors dans un périlleux voyage à travers la jungle en guerre, sans se douter que des milliers de kilomètres la séparent de sa famille. Forcée de se tourner vers Jack Harding, un homme qu’elle avait juré de ne plus revoir, elle va tout faire pour retrouver ses proches. Mais sera-t-elle capable de supporter la trahison de ceux en qui elle avait confiance ? Un grand destin de femmes, de la Malaisie à l’Angleterre des années 1950. 

Capture d’écran 2016-02-23 à 08.57.03

Rares sont les Charleston qui ne sont pas des ‘must read’ pour moi. Pourtant, la séparation ne fut pas le coup de coeur que j’espérais. Pendant toute ma lecture, j’ai suivi les péripéties de Lydia, Emma et Fleur… mais sans jamais vraiment ressentir leur désespoir. Je n’ai pas su rentrer dans leur voyage, celui où elles se sont battues tous les jours pour se retrouver.

La séparation est un récit magnifique. Situé en Malaisie et en Angleterre, il vous fera découvrir deux cultures bien différentes dans un décor des années 50 plus vrai que nature. Un décor qui sera la cible d’une déchirure horrible, celle d’une mère qui est séparée de ses deux enfants et qui les croira mortes pour de bon pendant plusieurs années. Un périple qui emmènera cette femme dans différents recoins de cette péninsule d’Asie du Sud-Est, île où elle ne sera cependant pas seule puisqu’un jeune garçon métis croisera sa route et restera avec elle pendant un long moment.

De l’autre côté de l’océan, Emma (que nous suivons dans approximativement un chapitre sur deux) se voit envoyée dans un pensionnat, contrairement à Fleur. Eloignée de sa soeur et de son paternel avec qui elle n’a pas des bons contacts, Emma ne cessera jamais de croire aux retrouvailles dont elle rêve avec sa maman. Sa vie en Angleterre est loin d’être similaire à celle qu’elle a vécu en Malaisie. La température, la vie de famille mais aussi les personnes (pas toutes bien intentionnées) qu’elle rencontrera ne lui laisseront pas un sentiment de bonheur…

Mois après mois, année après année, suivez les pas de ces filles et de cette femme qui ont été divisées sans raison. Des femmes qui s’aiment et qui devront malgré tout apprendre à vivre sans la présence de l’autre.

Un très beau récit qui a plu a de nombreuses lectrices mais qui ne m’a pas à 100% convaincue. J’ai trouvé le temps long avant d’arriver à la 544ème page. Un gros pavé qui m’a mis plus d’une semaine à lire… autant dire un siècle pour moi ! L’histoire est belle et intense mais il me manquait un petit quelque chose pour me faire vraiment fondre devant cette histoire. Dommage pour moi !

=> Lien vers Amazon <=

Capture d_écran 2017-11-18 à 16.22.57

Capture d’écran 2016-07-24 à 13.20.51


Lecture approuvée par #atouchofbluemarine

et KILI KOBALT, le koala qui lit !

Une réflexion sur “La séparation • Dinah Jefferies

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s