★★★★★ A la croisée des mondes (intégrale) • Philip Pullman ♡

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Relecture 10 ans plus tard. Voici mon avis sur cette magistrale trilogie que tout le monde ferait bien de lire ! Soyez prêts à embarquer pour une chronique enthousiaste qui vous donnera envie d’acheter ce pavé en un rien de temps. 

╰☆ Résumé ☆╮

« A la Croisée des Mondes » est une grande histoire en trois parties, qui entraîne ses lecteurs à travers trois univers à la fois proches et différents du nôtre. Voici cette grande histoire, animée d’un souffle puissant et d’un imaginaire éblouissant. Un chef-d uvre à lire et à relire à tout âge. Une trilogie traduite en trente-neuf langues, une uvre littéraire encensée par la critique du monde entier, lauréate des prix parmi les plus prestigieux.

✿ Mon avis ✿

Pour ceux qui n’ont jamais lu cette trilogie époustouflante, j’ai envie de vous dire une chose : qu’attendez-vous ? Philipp Pullman vous a écrit une œuvre majeure qui restera à jamais dans les annales de la littérature jeunesse… et vous ne lui avez pas encore fait honneur ?! Shame Shame Shame !

Pour ceux qui ont déjà lu le livre ou qui l’ont dans leur PAL : félicitations ! Vous avez fait un excellent choix et je vous classe dans la catégorie « des gens biens ».

Les fans sont tous d’accord, cette trilogie, c’est de la BOMBE. Voilà pourquoi j’ai décidé de la relire lorsque Gallimard Jeunesse a réédité les trois volumes en une intégrale, à l’occasion de la sortie du premier tome de la nouvelle histoire « La belle sauvage » qui se situe avant « A la croisée des mondes ». Pfiouu, pas facile à expliquer tout cela. Mais restez avec moi.

His dark materials (titre original) est une trilogie ambitieuse et tellement recherchée que j’en ai encore du mal à comprendre tous les détails et aboutissements. Clairement, ce livre n’est pas destiné à un public « dès 12 ans ». C’est peut-être un livre jeunesse mais je ne vois pas comment des enfants pourraient en apprécier toute la profondeur. Les questions existentielles, scientifiques et théologiques sont bien plus importantes que ce qu’on pourrait y croire. Et même lors de cette relecture, alors que j’ai maintenant 26 ans, je ressens toujours ce petit état de questionnement… comme si une re-relecture serait nécessaire dans 10 ans !

Ce n’est pas un livre compliqué à lire. Mais il faut avoir l’esprit clair et les idées en place quand on décide d’être absorbé par l’histoire. Car une fois qu’on commence, c’est difficile de s’en détacher. Ce livre ne se lit pas comme une romance-piscine qu’on peut lire n’importe où, avec de la musique branchée dans les oreilles. Si vous lisez ce livre, prenez le temps de vous plonger dedans et appréciez chaque page. Tant d’éléments importants sont distillés entre les lignes que ce serait dommage d’en manquer une partie.

Le roman se divise donc en trois volumes :

  • Les royaumes du Nord où Lyra et son daemon, Pan, se lancent dans l’aventure et découvrent les gitans, Svallbard et Iorek Bernisson notamment, un ours géant résidant du Nord.
  • La Tour des Anges, second volume qui, grâce aux petits logos en bord de page, nous permet de suivre les péripéties de Lyra et Will à travers les différents mondes.
  • Enfin, Le miroir d’Ambre, l’aboutissement de cette histoire qui nous embarque pour le monde des morts, toujours aux côtés de Lyra et Will mais aussi dans d’autres mondes où la vie est loin de ressembler à celle que nous connaissons.

Si le premier tome est assez « classique » (on suit une héroïne qui se trouve des alliés et qui se dresse contre les opposants pour le bien commun), les deux suivants sont, je trouve, beaucoup plus intéressant de part la forme que prend le récit et l’imagination qu’a eu Pullman a inventé ces mondes imbriqués dans lesquels certains hommes arrivent à voyager.

C’est véritablement une œuvre magistrale et complexe qui a du mettre un long moment à être écrite tant les thèmes et la trame s’imbriquent pour donner vie à La Poussière, les Ombres et tous ces mondes qui se côtoient.

L’intrigue, les personnages, les événements, les émotions… je n’ai rien à redire sur ce récit en trois temps qui s’annonce comme une de mes plus belles lectures de tous les temps. Je l’avais lu il a 10 ans et j’avais adoré ! Aujourd’hui, je ressens toujours cette même émotion et je sens que ce n’est pas ma dernière lecture. Un peu comme Harry Potter, il est bon de se replonger dans ce qui nous fait du bien et ce qui nous fait réfléchir de temps en temps. On a beau connaître l’histoire, chaque lecture donne un éclairage nouveau et nous permet de relativiser certaines choses ou encore de découvrir de nouveaux indices que l’on n’avait jamais vu auparavant.

A recommander à tous. Ado, adultes, boys and girls. Il y a 1115 pages dans l’intégrale mais ça en vaut la peine !!! Et puis… saviez-vous que la BCC va en faire une adaptation série TV ? If that is not the news of the day, i don’t know what is !

CHRONIQUE #380 – Mars 2018 

Titre : A la croisée des mondes
Auteur : Philip Pullman

Editeur : Gallimard
Parution : 2017
Nombre de pages : 1115
Genre : Ado / Fantastique 

2 réflexions sur “★★★★★ A la croisée des mondes (intégrale) • Philip Pullman ♡

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s