★★★★☆ La femme qui voit de l’autre côté du miroir • Grangeard & Leportois

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Merci @eyrolles_bienetre_romans pour cette découverte ! Un roman sans prise de tête qui nous apprend à nous connaître nous mêmes et à reprendre confiance en soi. Venez vite découvrir l’histoire de Lucie, 25 ans, en surpoids et prête à faire le tout pour le tout pour maigrir !

╰☆ Résumé ☆╮

Lucie fête ses 25 ans en famille. Comme d habitude, sa mère n a pas prévu de gâteau : le poids de Lucie la range, selon les médecins, dans la catégorie des obésités modérées. Lucie a trente kilos en trop. Trente kilos dont ni le sport ni les régimes ne sont jamais venus à bout… Quand elle fait le bilan de ses efforts, Lucie se dit qu elle a le choix entre : 1. Avoir faim non-stop tout en faisant du sport à outrance. 2. Continuer de grossir et mourir d un infarctus trop jeune. À la table familiale, elle fait une déclaration tranchante : pour son anniversaire, elle va s offrir une chirurgie bariatrique. Avant l opération, le protocole prévoit un rendez-vous avec une psy. Pour Lucie, il s agit surtout d obtenir que la psychanalyste signe en bas du formulaire et autorise l’intervention. Mais cette première rencontre s ouvre sur d autres entretiens au cours desquels Lucie interrogera son rapport à son corps, à l autre et au monde. Lucie optera-t-elle finalement pour la chirurgie ou trouvera-t-elle une autre voie pour se sentir bien dans sa peau ?

✿ Mon avis ✿

Roman à quatre mains, ce nouveau titre paru aux éditions Eyrolles combine le style d’une journaliste fun et moderne au savoir faire d’une psychanalyste spécialisée dans l’accompagnement des personnages en surpoids. Un combo gagnant qui rend ce livre particulièrement intéressant. Daphnée Leportois et Catherine Grangeard unissent leurs forces pour donner vie à Lucie, une jeune femme de 25 ans qui n’a qu’un objectif : arriver à avoir l’autorisation de la psy pour pouvoir se faire poser un anneau gastrique et perdre enfin les 20 kilos qu’elle a en trop.

Une héroïne touchante qui vit avec difficulté son obésité modérée. Le regard des gens, les gourmandises qui lui font de l’œil, les commentaires désobligeant sur son apparence et son manque de confiance en elle, sont chaque jour des freins à son bonheur. Elle se sent mal dans sa peau, mal aimé par ses proches et laide aux yeux du monde. Elle est grosse et elle le pense.

D’ailleurs, lorsque ses parents lui offre un vélo d’appartement pour son anniversaire, Lucie se sent horriblement mal. Cependant, elle annonce à ses parents qu’elle compte se faire opérer et que bientôt, tout ira pour le mieux.

Son objectif et sa nouvelle vie son au coin de la rue. Tout bientôt, elle sera mince ! Enfin, c’est ce qu’elle pense jusqu’à ce que la psy lui fixe un rendez-vous pour la semaine suivante sans lui signer son autorisation d’opération… Le rêve se trouve être postposé ! Lucie devra prendre son mal en patience. En attendant, elle fait une rencontre qui lui fait beaucoup de bien, celle de son nouveau voisin de palier qui se trouve être pas mal du tout ! Je ne vous révèle pas tout mais sachez que ce roman fera rayonner votre journée. On rentre vraiment dans la tête de Lucie, on apprend à connaître ses démons et on est à ses côtés tout au long du processus « psychologique » où elle se redécouvre elle-même.

Une histoire contemporaine qui met en lumière un sujet de société de plus en plus sérieux. Le nombre de personnes en surpoids ne fait qu’augmenter ainsi que les risques médicaux qui vont avec. Ce livre parle aussi de harcèlement de rue (via la BD « Les crocodiles » que j’ai lue et adorée!), des premières règles et de la période compliqué qu’est l’adolescence, de self-défense et de la peur d’être soi.

Un roman qui se lit très facilement, dans le bus, le train, votre canapé… et qui dispose égalemnt d’un peu de psychologie ou du moins qui vous invite à repenser votre rapport au corps et à prendre soi de vous avant tout.

Une réussite pour les éditions Eyrolles qui proposent de plus en plus de romans « tout public » avec une belle leçon de vie en arrière plan. A découvrir sans plus tarder !

Je le veux ! 

CHRONIQUE #416 – Juillet 2018 

Titre : La femme qui voit de l’autre côté du miroir

Auteur : Grangeard & Leportois

Editeur : Eyrolles
Parution : 2018
Nombre de pages : 188 pages
Genre : Contemporain 

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s