S’il fallait se dire adieu • Madeleine Reiss

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Un roman qui porte sur un sujet difficile mais qui se trouve être bien plus drôle et léger que ce que le résumé en laisse penser. 

╰☆ Résumé ☆╮

Scott souffre d’une insuffisance cardiaque et ses derniers examens ne sont pas bons… Mourir à 19 ans, le jeune homme s’y prépare, mais d’abord, il est déterminé à offrir à sa mère une seconde chance en amour et se lance pour elle dans la quête de l’homme idéal en postant une vidéo sur les réseaux sociaux. Ignorant tout de son projet et incapable de refuser quoi que ce soit à son fils, Josie accepte les rendez-vous et va de déconvenue en déconvenue. Or, ce que Scott ignore encore c’est qu’il ne peut pas prévoir l’imprévisible.

✿ Mon avis ✿

S’il fallait se dire adieu est un livre que j’ai acheté lors de sa parution en 2018 chez Belgique Loisirs. Bien avant qu’il ne soit repris par les éditions Milady et que ce titre finissent d’ailleurs dans la liste des livres nominés pour le Prix des Lectrices. Je pense d’ailleurs que c’est ce petit coup de pub qui m’a aidé à la sortir enfin de ma PAL. Pourtant, il me tentait bien depuis longtemps. D’après le résumé, l’histoire ressemble un peu au roman « Les derniers jours de Rabbit Hayes» qui avait été un coup de cœur pour moi. Aucune raison donc de ne pas le lire !

L’histoire est celle de Scott, un jeune homme qui est aux études supérieurs et qui souffre depuis très jeune d’un problème cardiaque. Ce n’est vraiment pas un petit problème… il a du se faire transplanter lorsqu’il était enfant. Vivant désormais avec le cœur d’un autre, Scott essaye de tirer un maximum de la vie. Toutefois, son corps refuse de le laisser profiter… son cœur va de nouveau au plus mal et cette fois, les chances de s’en tirer ne sont plus aussi hautes. Alors avant que davantage d’horreurs ne lui tombent dessus, Scott se lance dans un projet d’envergure : trouver un homme pour sa maman qui l’a élevé seule durant toute sa vie. Sa protectrice de toujours qui a mis sa vie entre parenthèse pour lui… Scott refuse de l’abandonner. Et si son destin est de succomber à sa maladie, alors il fera d’abord tout ce qui est en son pouvoir pour que sa maman ait une vie après lui. Il refuse de la laisser seule.

Son projet part d’un bon sentiment mais prend vite des proportions démesurées. Car Scott a décidé de faire appel à la technologie pour son « appel à un ami » : une vidéo sur le net !

Une histoire remplie de bon sentiments, douce et amicale. Le personnage de Scott et de sa maman sont adorables, ainsi que les personnages secondaires. Toutefois, j’ai été un peu déçue de ne pas fondre en larmes comme ce fut le cas lors de ma lecture d’Anne McPartlin. Je pensais vraiment être entrainée dans un roman dramatique et triste voire mélancolique… mais la réalité fut bien différente. Le récit est assez positif, même joyeux et drôle parfois (certains des prétendants au titre ont des personnalités très atypique). Non pas que je trouve le côté ‘bisounours’ déplaisant, je ne suis pas si sinistre. Je m’attendais juste à quelque chose de plus larmoyant.

Je n’ai pas accroché au récit autant que je l’aurais voulu. Le projet de Scott prend beaucoup de place dans l’histoire mais je n’ai pas été emportée par ce qui se passe avec sa mère. J’aurai préféré avoir plus de détails sur la vie et le ressenti de Scott ainsi que ses relations avec ses amis. Au final, une lecture sympa mais qui ne mérite pas, selon moi, la couronne du Prix des Lectrices.

3/5

CHRONIQUE #557 – Mars 2020 

  • Titre: S’il fallait se dire adieu
  • Auteur : Madeleine Reiss
    Editeur : France Loisirs
    Parution : 2018
    Nombre de pages : 472 pages
    Genre : Contemporain

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s