[Troisième Humanité #3] La voix de la Terre • Bernard Werber

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Suite et fin de la trilogie « Troisième Humanité » par Bernard Werber. Un troisième volume qui présente quelques longueurs au milieu mais qui vaut dans sa globalité clairement le détour! 

╰☆ Résumé ☆╮

7 joueurs, 7 visions du futur. Chacun tente d’influencer l’avenir. Mais c’est sans compter sur le 8ème joueur, notre mère la Terre, qui n’a pas dit son dernier mot…

Le plus scientifique de nos romanciers poursuit sa saga des micro-humains sur fond d’apocalypse. Alors qu’une 3ème guerre mondiale se profile à l’horizon, Gaïa, la Terre, semble vouloir se rebeller contre ses habitants. Humains et micro-humains prêteront-ils attention à sa voix ?

✿ Mon avis ✿

Attention spoiler si vous n’avez pas lu les tomes précédents :

Troisième Humanité & Les Micro-Humains

Quelle aventure ce fut ! WoW quoi. Werber, t’as des idées dans la tête, ça c’est clair ! Et tu cherches à nous faire passer un message. Ou plutôt… Gaïa, notre chère planète essaye, par tous les moyens qui sont à sa disposition : tremblements de terre, tornades, tsunamis… mais les hommes continuent de faire la sourde-oreille. Malgré le réchauffement climatique et tout ce qui s’ensuit, nous continuons nos « mauvaises habitudes ». On consomme, on consume, on s’entretue. Jusqu’à quand ? Est-il trop tard pour changer d’attitude ? Pour sauver notre Terre ?

Dans ce troisième volume, l’auteur prend le parti de laisser ses personnages un peu de côté pour mettre en avant ses idées. Bien sûr, David et les Micro-Humains sont toujours là, Aurore, beaucoup moins. Mais ils ont tendance à s’effacer pour laisser place aux théories et aux grandes lignes de l’histoires. Celle-ci sera déterminée par 7 grands acteurs, ceux dont Werber nous parle depuis le tome 1. La consommation, la religion, la robotisation, la féminisation de l’espèce, l’immortalité, la miniaturisation, la voie de l’espace… 7 grands joueurs dans ce jeu d’échec géants. Pourtant, un 8ème et pas des moindres va commencer à prendre de plus en plus de place : Gaïa, notre Terre !

Elle cherche à nous parler. Et David va tenter de trouver un moyen pour communiquer avec elle.

Ce troisième et dernier tome de la trilogie Troisième Humanité continue parfaitement ce que l’auteur essaye de nous faire passer comme message depuis les premières lignes du tome 1. J’ai vraiment été bluffée par ce conte philosophique qui est à la fois si proche de notre vie actuelle et en même temps si fictif. Malgré quelques longueurs dans la partie centrale (lorsque le grand conflit se déroule), j’ai trouvé ce texte très enrichissant. Il fait réfléchir sur nos actions, en tant que race humaine, sur notre possible futur ainsi que sur celui de la planète.

Il est grand temps que nous commencions à écouter notre planète ! L’avenir de l’humanité en dépend. Une excellente lecture que je vous recommande. A tous, même ceux qui ne sont pas trop SF. Car les idées que cette trilogie véhicule, les interrogations et les conséquences de nos actes nous concernent tous !

CHRONIQUE #559 – Avril 2020 

  • Titre: La Voix de la Terre
  • Auteur : Bernard Werber
    Editeur : Le Livre de Poche 
    Parution : 2014 (grand format)
    Nombre de pages : 695 pages
    Genre : SF Philosophique

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s