ISKARI #1. Asha, tueuse de dragons • Kristen Ciccarelli

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Vous aimez les dragons ? Les contes à la sauce « Mille et une nuits » ? Les héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux ? Alors ce livre est pour vous !

╰☆ Résumé ☆╮

Au royaume de Firgaard, les légendes sont interdites: elles sont dangereuses. Pourtant, le sort d’Asha, princesse solitaire, leur semble étroitement lié. Asha est une tueuse de dragons crainte par tout son peuple: elle est Iskari.

«J’ai voulu écrire un livre qui puisse se lire comme une histoire d’amour, comme une histoire de dragons, ou comme la lutte d’une jeune fille qui grandit en croyant à un mensonge et qui doit se battre pour trouver la vérité» KRISTEN CICCARELLI.

Farouche, vulnérable, une héroïne trace sa route au cœur d’un univers dur et merveilleux. Intrigues politiques, suspense, passion, puissante mythologie et un soupçon d’humour: entre «Game of Thrones» et les contes des «Mille et Une Nuits», une saga de Fantasy aussi originale que captivante.

✿ Mon avis ✿

Je tiens à féliciter les éditeurs qui, grâce à leur super coup de marketing lors de la sortie du tome 2 en VF, ont réussi à me faire acheter le tome 1, juste parce que la couverture était bien plus jolie que l’édition précédente. Qu’en pensez-vous ? Gauche ou droite ?

Par ailleurs, je tiens à dire que ce tome 1 « remasterisé » en grand format était disponible à un prix découverte de 9,90 EUR ce qui est quand même vraiment sympa !

Parlons maintenant un peu de l’histoire. Comme le mentionne si bien la 4ème de couverture, ce récit comporte un soupçon de conte des « Mille et une nuits ». nous sommes dans un décor à la Aladdin, dans le Moyen-Orient. Désert, sable, chaleur, code vestimentaire qui rappelle le monde arabe voire oriental. L’héroïne, Asha, est, depuis son enfance, considérée comme l’Iskari, la tueuse de dragons qui n’a peur de rien et qui a à son palmarès un beau panel de dragons morts de par ses lames. À l’aube de ses dix-huit ans, elle s’apprête à se marier (de force) avec l’homme qui lui est promis depuis l’enfance. Seulement, le Commandant est un homme mauvais, sans pitié et qu’Asha déteste au plus haut point !

Le roi Dragon, son père, lui demande alors de tuer Kozu, le dragon originel. En accomplissant sa mission, Asha est persuadée qu’elle réussira ainsi à arrêter la tradition et qu’elle ne devra pas se marier avec son promis. Un challenge de taille vu qu’il ne lui reste que quelques jours avant le mariage et que Kozu n’est pas un adversaire « facile ». Après tout, c’est le premier des dragons, l’Ancien.

Un pitch décoiffant qui nous emmène auprès d’une héroïne qui n’a pas froid aux yeux. Les contes et légendes de cet univers prennent également beaucoup de place car oui, raconter des histoires est interdit ! Et bien évidemment, Asha ne peut s’empêcher d’en raconter pour attirer les dragons afin de les tuer, eux qui sont friands d’histoires.

L’auteur prend soin de bâtir toute une mythologie, un passé et d’y enfouir des secrets ce que j’ai beaucoup apprécié. On a droit à quelques belles révélations au fil de la lecture. Cependant, certaines lignes directives de la narration sont assez prévisibles et j’ai trouvé l’héroïne un peu « jeune » dans le sens où je n’ai pas fusionné avec son personnage. Le roman est plaisant et tous les ingrédients sont là pour en faire une beau tome d’introduction. Mais un petit quelque chose m’a manqué pour que je rentre vraiment à fond dans l’histoire. Contrairement à mes grands classiques (Ewilan, A la croisée des mondes, Eragon, Les chroniques lunaires…), je ne vais pas garder cette histoire en tête pendant des siècles.

Je me tâte donc à acheter la suite. J’ai aimé, certes, et je pense que ce livre a beaucoup pour plaire. Mais je n’ai pas été conquise ni eu de coup de foudre… Un choix personnel bien entendu. Si vous aimé les dragons et l’ambiance Mille et une nuits ainsi que les héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux, ce lire a de bonnes chances de vous plaire !

PS: il s’agit d’une trilogie et le tome 2 est déjà dispo en FR

Capture d’écran 2020-04-17 à 14.12.42

CHRONIQUE #560 – Avril 2020 

  • Titre: Iskari 1. Asha, tueuse de dragons
  • Auteur : Kristen Ciccarelli
    Editeur : Gallimard Jeunesse
    Parution : 2020
    Nombre de pages : 432 pages
    Genre : YA – fantastique

Une réflexion sur “ISKARI #1. Asha, tueuse de dragons • Kristen Ciccarelli

Répondre à Laulitta Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s