Toute résistance serait futile • Jenny T. Colgan

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Déjanté, drôle et mignon à crever ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Mathématicienne excellant dans un domaine masculin, Connie a toujours été considérée comme un peu bizarre. Mais jamais autant que Luke, recruté pour travailler à ses côtés sur un projet de décryptage top secret.

Mais Luke semble en savoir plus que Connie et ses confrères sur le mystérieux code. Pendant que tout le monde s’interroge sur ses liens avec ce message crypté aux origines non identifiées, leur employeur est tué d’une manière… singulière, et les services secrets s’en mêlent. Connie découvre que Luke n’est sans doute pas celui qu’il prétend être, mais leur confinement fait naître quelque chose en elle… Il n’aurait pu y avoir plus mauvais timing, maintenant que les deux scientifiques sont embarqués dans une course effrénée pour sauver… la Terre.

✿ Mon avis ✿

Ne vous laissez pas tromper, cette couverture innocente et colorée va vous surprendre à plus d’un titre ! Si vous vous attendez à une bête romance, et bien vous allez être choqué. Et amusé. Parce que ce titre de Jenny Colgan n’est pas comme ses autres romans. Il sort complètement de l’ordinaire… et de la réalité. On est bien dans une fiction… une science-fiction si vous voyez ce que je veux dire. Regardez la couverture d’un peu plus près, au final, elle donne pas mal d’indices. Planète, étoiles, météorites…. Alors, curieux d’en savoir plus? 

J’ai été tout à fait surprise mais aussi charmée par le chemin que l’autrice a choisi d’emprunter dans ce récit. Le début était rocambolesque mais plausible : des mathématiciens signent un projet top secret où ils sont confinés pendant des semaines pour analyser des données, sans calculette ni ordinateur. Ces personnages sont assez extrêmes, excentrique pour l’un, timide et renfermé pour l’autre et complètement ‘spécial’ pour Luke. Ce type ne fait vraiment rien comme tout le monde. Et puis, il y a Connie, une gentille femme à la crinière rousse et qui a tout claqué pour venir à Londres lorsqu’on l’a contacté pour ce projet. 

Ensemble, ils vont commencer à jouer avec ces données pour tenter d’en sortir une vérité. Lorsque l’épiphanie survient, leur monde éclate. Et commence alors une course-poursuite vraiment particulière. Vous n’auriez jamais pu deviner ! 

Oui, ce livre est original. Déjanté, curieux, étrange même. Mais il est tellement mignon. Les personnages de Connie, Luke mais aussi des autres mathématiciens sont super craquants. On les aime ces geeks un peu étranges. Bien que la suite des événements était on ne peut plus surprenante, j’ai adoré passé quelques heures aux côtés de Jenny Colgan. On n’est pas du tout dans le même registre que la petit boulangerie mais on s’attache aussi bien aux personnages et c’est après tout, ce qui compte le plus ! 

Une lecture vraiment fun, rythmée, mignonne tout plein et totalement originale. On n’imagine pas du tout que l’autrice va vous embarquer dans cette histoire mais une fois qu’on est dedans, on est bien content d’avoir attrapé le train en marche. Un moment lecture humoristique avec ce petit quelque chose de « British » qui donne un « je ne sais quoi » au schmilblick. 

CHRONIQUE #627 – Mars 2021 

  • Titre: Toute résistance serait futile
  • Auteur : Jenny T. Colgan
  • Editeur : Hauteville
  • Parution : 2017
  • Nombre de pages : 475 pages
  • Genre : Contemporain

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s