Une saison à la petite boulangerie • Jenny Colgan

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Une-saison-a-la-petite-boulangerie

Retour à Mont Polbearne où ça sent bon le pain !

 ╰☆ Résumé ☆╮

Retrouvez Polly, dont la boulangerie connait un succès grandissant, dans de nouvelles aventures attachantes et gourmandes en Cornouailles !

Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne. Sa petite boulangerie connaît un franc succès : les habitants du village continuent de s’y presser et un journal régional souhaite même la sélectionner dans son prochain guide ! Polly est aussi comblée par son histoire d’amour avec Huckle, le séduisant Américain qui a su conquérir son cœur. Les deux amoureux se sont installés ensemble dans le grand phare qui domine l’océan.
Malheureusement, lorsque le nouveau propriétaire de la boulangerie de Polly débarque sur l’île avec une lueur malicieuse au fond des yeux, celle-ci réalise soudain que son bonheur est bien fragile. Et le départ précipité de Huckle pour les États-Unis ne l’aide guère à envisager l’avenir avec sérénité.
Face à cette nouvelle tempête qui se prépare, Polly va devoir se battre pour ne pas laisser sa vie prendre l’eau. Réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?

Une prose simple et délicate, qui met en avant, avec justesse, les sentiments des personnages, leurs doutes, leurs craintes et leurs joies.
Des chapitres qui s’enchaînent sans temps mort grâce aux différentes péripéties qui rythment le récit, sans oublier des dialogues enlevés, tour à tour drôles et émouvants.

✿ Mon avis ✿

La petite boulangerie, l’odeur du pain frais, les côtes de la Cornouailles… et bien entendu, Neil le macareux ! Quel bonheur de replonger dans cet atmosphère si chaleureuse et bienveillante. Après La petite boulangerie du bout du monde, je découvre l’épisode 2 des aventures de Polly et j’en ressors ravie. Comme dans la premier tome, tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un bon moment. Certains pourraient y voir de la répétition ou un manque d’originalité dans l’intrigue, moi j’ai trouvé que justement, Jenny Colgan a su trouver des éléments qui ont permis de renouveler son histoire. On reste dans le même décor, avec les mêmes personnages, mais il ne se passe pas la même chose (encore heureux !). C’est comme retrouver de vieux amis ou repartir en vacances dans un endroit que l’on connait si bien. On s’y sent chez soi et on peut se reposer en toute sérénité.

Tout commence si bien pour Polly dans ce nouvel opus. Elle vit le parfait amour avec Huckle dans son phare dont elle est désormais propriétaire. Malgré les nombreux escaliers et les pièces réparties à travers les étages, sa vie est on ne peut plus belle. Elle adore faire son pain, Neil l’accompagne régulièrement au magasin (bien qu’elle lui interdise de se mêler à la nourriture, les clients adorent lui dire bonjour) et Huckle est l’incarnation de l’homme parfait. Un bonheur à l’état pur… jusqu’à ce que la vieille propriétaire de la boulangerie décède et que ce soit son neveu qui reprenne les rennes du magasin. À partir de là, le bonheur de Polly va doucement partir en fumée. Elle va tomber au plus bas jusqu’à devoir se réinventer. Je ne vous en dit pas plus mais n’ayez crainte, c’est un Jenny Colgan… tout est bien qui finit bien !

Un livre tout doux qui met les Cornouailles et le pain à l’honneur. Ce huis-clos en pleine nature est tout simplement divin. Et puis, l’autrice nous fait passer par toutes les émotions avec ces péripéties. On en est bouleversé mais qu’est-ce que c’est bien. A nouveau une très belle lecture, gentille et adorable. A lire qu’importe le temps, de toute façon, les vents locaux arriveront à repousser les nuages. La vie, tout simplement.

PS: pour ceux qui se pose la question, un macareux, ça ressemble à ça. Et c’est juste trop mignon!

Papageitaucher_Fratercula_arctica_02

 CHRONIQUE #660 – Juin 2021 

  • Editeur : Pocket
  • Parution :  2017 (pour le poche)
  • Nombre de pages : 504 pages
  • Genre : Contemporain

3 réflexions sur “Une saison à la petite boulangerie • Jenny Colgan

  1. J’avais commencé le premier tome mais le style de l’auteur, assez pompeux je trouve, ne m’avait pas happé. J’ai mis en pause cette lecture mais ton avis élogieux et enthousiaste me donne envie de la reprendre.

    J'aime

  2. Pingback: [Bilan mensuel] • Juin • 2021/06 | a touch of blue... Marine

Répondre à Steven Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s