Le royaume assassiné • Alexandra Christo

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_9207

Une ‘petite sirène’ qui arrache le coeur des princes? Et oui!

 ╰☆ Résumé ☆╮

Une sirène meurtrière et un prince aventurier vont devoir s’allier malgré eux.
Une réinterprétation très sombre de La Petite Sirène.

Lira est la sirène la plus dangereuse de l’océan. Elle a déjà pris le cœur de dix-sept princes qui sont tombés sous son charme. Mais un jour, tout bascule lorsqu’elle tue l’une de ses semblables. Pour la punir, sa mère la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle déteste le plus : une humaine. Elle lui donne alors jusqu’au solstice d’hiver pour lui apporter le cœur du Prince Elian, ou bien elle restera sous cette forme pour l’éternité.

De son côté, le Prince considère l’océan comme sa vraie demeure, même s’il est l’héritier du plus grand des royaumes. Chasser les sirènes est sa raison d’être. Mais lorsqu’il sauve une jeune femme qui se noie, il est loin de se douter de sa vraie nature… Pour le remercier, elle lui promet de l’aider à trouver le moyen de détruire toutes les sirènes, mais peut-il vraiment lui faire confiance ?

✿ Mon avis ✿

Quand on voit les beautés publiés chez De Saxus, c’est difficile de résister. Je ne les achète pas tous (encore heureux, mon portefeuille serait vide) mais celui-ci me tentait depuis sa parution en VO et j’ai donc décider de mettre ma main dessus. En plus, en édition reliée, c’est encore plus agréable à avoir en main. 

Comme l’annonce la couverture et le résumé, nous sommes en pleine mer, dans une sorte de remake de ‘La petite sirène’. Plus de sang, plus de combats, mais sinon même histoire. L’autrice met en scène une sirène que sa méchante mère, la Reine des Mers (et non pas des neiges pour changer), décide de bannir du royaume. Lira, la tueuse de princes, se retrouve donc avec des jambes, sur terre avec une mission des plus barbares. Ramener le coeur d’un beau prince, et pas n’importe lequel. 

Un récit digne de Pirates des Caraïbes où les protagonistes ont chacun leur objectif personnel qu’ils refusent de partager avec le reste du groupe – bien entendu. Elian est un marin né, il adore l’océan plus que tout et décide de trouver un moyen de mettre fin à la tyrannie des sirènes. L’alternance de chapitres entre les deux points de vue nous permet d’en savoir un peu plus sur chacun des personnages principaux, leurs motifs et ressentis l’un pour l’autre. 

Même si ce n’est pas l’histoire la plus originale que j’ai lu dernièrement, on ne s’ennuie pas. La plume est agréable et les quelques twists par rapport au récit de base (rien à voir avec Ariel et ses copains) sont bienvenus. C’est la même trame de base mais l’histoire est fort différente. 

A recommander aux amateurs de pirates, sirènes, aventures sur mers et sur terre et de royauté. Un one-shot divertissant bien qu’il ne restera pas dans mon top De Saxus.   

 CHRONIQUE #677 – Août 2021 

  • Editeur : De Saxus
  • Parution : 2020
  • Nombre de pages : 500 pages
  • Genre : Fantasy

4 réflexions sur “Le royaume assassiné • Alexandra Christo

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Août • 2021/08 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: Ai-je réussi mon petit défi livresque estival ? | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s