Crescent City (Maison de la terre et du sang) • Sarah J. Maas

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_9546

Un must-read absolu ! Coup de coeur fantasy adulte de l’année !

 ╰☆ Résumé ☆╮

Une jeune femme mi-fae, mi-humaine et un mystérieux ange déchu se lancent à la poursuite d’un terrible meurtrier dans une ville où la lumière et les ténèbres se côtoient.
La nouvelle référence fantasy adulte des temps modernes par la brillante Sarah J. Maas !

Liés par le sang. Tentés par le désir. Déchainés par le destin.

Bryce, une jeune femme mi-fae, mi-humaine, a une vie parfaite : elle travaille la journée chez un marchand d’antiquités qui vend des artefacts magiques et fait la fête toute la nuit avec ses amis en savourant chaque plaisir qu’offre Lunathion – plus connue sous le nom de Crescent City. Mais un jour, un terrible meurtre va venir ébranler les fondations de la ville, de même que le monde de Bryce.
Deux ans plus tard, son travail ressemble à une impasse et elle se plonge dans l’oubli en écumant les clubs les plus fameux. Mais lorsque le meurtrier frappe de nouveau, Bryce se retrouve entrainée dans l’enquête et doit faire équipe avec Hunt, un mystérieux ange déchu dont le passé noir hante chacun de ses pas. Ce dernier est l’assassin personnel des archanges et il doit protéger la jeune femme, même s’il lui porte peu d’intérêt.
À la recherche de la vérité, Bryce et Hunt vont apprendre à se connaître et vont explorer les bas-fonds de la ville jusqu’aux niveaux les plus sombres de l’ Anfer où des choses qui dormaient depuis des millénaires se réveillent…
La nouvelle saga de l’incontournable Sarah J. Maas qui s’établit d’emblée comme la nouvelle référence en fantasy urbaine adulte !

✿ Mon avis ✿

Sarah J. Maas est une autrice bien connue du paysage éditorial young-adult. Mais là, avec cette brique destinée à un public plus adulte, elle fait fort. Très fort. Près de 1000 pages en VF. 1000 pages de pur plaisir. Je n’en reviens toujours pas de cet univers qu’elle a créé, de ces héros si flamboyants et de ce monde magique. Ce livre est une de mes meilleures lectures de l’année. Un véritable coup de foudre littéraire. C’est bien simple, la dernier quart du livre, je l’ai passé accroché à mon canapé, la bouche ouverte d’étonnement en train de penser (et de dire tout haut, mon mari peut confirmer) : OH. MY. GOD. 

Ce livre est un des romans les plus « what the F*** » que j’ai lu. Je n’ai jamais eu autant de révélations et retournements de situations à la minute qu’avec Crescent City. En un mot : bluffée. Etonnée. Pigeonnée. On ne le voit pas venir. A plusieurs reprises, l’autrice donne un nouvel élément qui vient chambouler ce qu’on pensait être vrai. Et puis cette scène finale… WAOUW. 

Vous l’avez compris avec mon enthousiasme que je ne saurais cacher… ce livre est une vraie tuerie. Un plaisir de lecture que je recommande vivement à tous les amateurs de fantasy adulte. Attention, il y a des scènes de violences, avec du sang, des morts de temps à autre… Ce n’est pas pour les petites natures. Et il faut aussi un peu de patience au début pour comprendre qui sont tous ces personnages, comment ils interagissent les uns avec les autres et surtout à quoi ils ressmblent car on part dans du bon fantasy avec « Maison de la Terre et du Sang ». L’imagination débordante de Sarah J. Maas est tout simplement impressionnante. 

Ma soeur avait lu le roman en VO à sa sortie et cela faisait plus d’un an qu’elle me disait TU DOIS LIRE CE LIVRE. Maintenant je comprends 🙂 J’ai tellement hâte d’avoir la suite pour retrouver Bryce, notre héroïne mi-fae, mi-humaine. Une badass de l’extrême que l’on découvre au plus bas de sa vie mais qui tient bon. Qui ne lâche rien et qui affronte ses démons. Et même les autres ! Car il y en a du peuple démoniaque dans ce bouquin. Et pas qu’un petit peu. Si vous avez du mal à visualiser qui est qui (et à quoi ils ressemblent), Google images regorge de fanart pour notre plus grand plaisir. Je trouve que cela aide pas mal à se faire une idée du look des personnages même si au final, l’artiste en fait sa propre interprétation. 

Je ne m’étends pas sur l’histoire, elle est assez complexe (1000 pages hein!) et le résumé donne déjà pas mal d’éléments. Je ne retiens que les sensations et les émotions que j’ai eu en lisant ce livre : du stress, de la joie intense d’être plongée dans un tel univers, du suspense devant l’intrigue brillamment ficelée, de la peine pour certaines personnages aussi bien sûr (c’est pas les bisounours là-bas). En bref, une véritable réussite qui va fièrement trôner dans ma bibliothèque De Saxus. Vivement le tome 2 !!! 

 CHRONIQUE #686 – Octobre 2021 

  • Editeur : De Saxus
  • Parution : 2021
  • Nombre de pages : 955 pages
  • Genre : Fantasy urbaine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s