L’inconnue de la Seine • Guillaume Musso

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_0692 2 

Mythologie et théâtre au coeur d’une étrange enquête. 

╰☆ Résumé ☆╮

Par une nuit brumeuse de décembre, une jeune femme est repêchée dans la Seine au niveau du Pont-Neuf. Nue, amnésique, mais vivante. Très agitée, elle est conduite à l’infirmerie de la préfecture de police de Paris… d’où elle s’échappe au bout de quelques heures. Les analyses ADN et les photos révèlent son identité : il s’agit de la célèbre pianiste Milena Bergman. Mais c’est impossible, car Milena est morte dans un crash d’avion, il y a plus d’un an. Raphaël, son ancien fiancé, et Roxane, une flic fragilisée par sa récente mise au placard, se prennent de passion pour cette enquête, bien décidés à éclaircir ce mystère : comment peut-on être à la fois morte et vivante ?

✿ Mon avis ✿

Chaque année, des milliers de lecteurs – moi y compris – attendons le nouveau Musso. C’est un petit rituel que de découvrir sa dernière parution. J’ai donc plongé dans cette nouvelle enquête les yeux fermées. Oui, pour ceux qui ont raté le train en marche, Musso est devenu un spécialiste des thrillers ces 3-4 dernières années. J’avais adoré La vie secrète des écrivains et La jeune fille et la nuit (qui est d’ailleurs en cours d’adaptation !). Pourtant cette fois, l’impatience n’était pas autant au rendez-vous que d’habitude. Peut-être la couverture et/ou le titre qui me parlaient un peu moins que ses autres parutions. Il n’empêche, j’adore Musso donc je n’ai pas hésité à me lancer dans cette nouvelle aventure.

La première moitié m’a beaucoup plus, je me suis laissée entrainer dans le mystère de cette inconnue repêchée dans la seine, nue et amnésique. J’ai adoré l’enquêtrice Roxane qui arrive un peu les pieds lourds dans son nouveau poste où elle a été rétrogradés. Elle a un caractère d’alpha qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui n’a pas peur de chercher la petite bête ou de faire jouer ses connexions pour avoir ce qu’elle veut. Un vrai mec dans un corps de nana en somme.

Musso place ses pièces et nous embarque dans un récit où les morts sont prêts à sortir de leur tombe pour donner du sens à ce qui se passe. L’ambiance est glaciale et l’intrigue adroitement menée.

Au fur et à mesure qu’on avance dans le récit toutefois, Musso s’est amusé à venir faire des liens avec la mythologie (ce que j’adore de manière générale) et le théâtre. Deux thèmes qu’il mêle rudement bien mais qui m’ont un peu fait décrocher de l’histoire originale. J’ai toutefois apprécié le dénouement même si la fin est assez soudaine. Selon moi, il manquait quelques pages pour un joli épilogue mais ça ne m’a pas dérangé d’avoir droit à ce type de finish pour une fois. Ça laisse songeur sur le destin des différents protagonistes. Pas d’inquiétude, nous avons quand même bien des réponses aux questions importantes du mystère.

Autre originalité sympa : les extraits et images en fin de chapitres qui donnent vraiment vie à cette histoire en la rendant plus tangible. Un peu comme si on avait droit à avoir des photos des pièces à conviction. Un petit plus bien sympa de la part de l’auteur et de l’éditeur !

En somme un roman agréable, qui se lit très vite comme c’est souvent le cas avec les Musso. Mais pas mon préféré de ces dernières années. Je n’en garderai pas un souvenir impérissable. Si vous aimez le théâtre, la mythologie et les enquêtes policières qui vous retournent la tête, n’hésitez pas !

Ci-dessous, mon compagnon de lecture dans le coin jeux de

ma fille pendant qu’elle faisait la sieste !

ba9d7990-92ab-4c48-8728-5ec475ffd92c

 CHRONIQUE #692 – Octobre 2021 

  • Editeur : Calman-Levy
  • Parution : 2021
  • Nombre de pages : 423 pages
  • Genre : Thriller

5 réflexions sur “L’inconnue de la Seine • Guillaume Musso

  1. Je n’ai vraiment pas accroché à ce nouveau roman, et j’ai même détesté le personnage de Roxane, qui est imbue de sa personne. Mais c’est bien de voir que d’autres personnes ont apprécié ce roman 😉 Je crois que je ne suis pas faite pour la plume de Musso ^^

    J'aime

    • Ça dépend vraiment les romans car son style a beaucoup changé entre ses premiers et les plus récent. Et même dans les 5 dernière je trouve qu’il y’a du bien et du moins bien xD et puis en effet un lecteur n’est pas l’autre. Tu n’es peut être pas encore tombée sur celui qui te convaincra 😉

      J'aime

      • Tu as raison, les premiers romans étaient vraiment différents, et j’aime de moins en moins ce qu’il fait depuis plusieurs années, ce dernier était pour moi le plus mauvais qu’il ait écrit. Mais j’avais adoré la Fille de Papier, qui reste pour moi un bon souvenir de lecture 😉 Mais je crois que je préfère la plume, et le style, de Marc Lévy, par rapport à Musso ^^

        J'aime

  2. Pingback: [Bilan mensuel] • Octobre • 2021/10 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s