Noël à la petite boulangerie • Jenny Colgan

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_1709

Le livre idéal pour la saison actuelle ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Maisons en pain d’épice, brioches aux fruits confits, feuilletés au miel… À l’approche des fêtes de fin d’année, Polly est débordée ! Accaparée par sa petite boulangerie, la jeune femme ne souhaite qu’une chose : passer un réveillon romantique avec Huckle, bien au chaud dans leur grand phare. Mais les bourrasques qui balaient la petite île de Mount Polbearne pourraient bien emporter les doux rêves de Polly et faire resurgir du passé des souvenirs qu’elle croyait enfouis à jamais… Entre mensonges, surprises et trahisons, Noël s’annonce finalement très mouvementé !

✿ Mon avis ✿

Pour la troisième fois, je me suis échappée en Cornouailles auprès de Polly, la boulangère réputée de l’île et occupante du phare de Mount Polbearne. J’ai retrouvé son cher et tendre apiculteur, Huckle, et son adorable macareux Neil. Une suite 100% Jenny Colgan que j’ai dévorée en un rien de temps.

Je n’en dirais pas trop sur le contenu au cas où vous n’auriez pas encore lu La petite boulangerie du bout du monde et Une saison à la petite boulangerie. Mais je peux sans problème vous confirmer que l’atmosphère est toujours aussi agréable. Polly continue à nous mettre l’eau à la bouche avec toutes ses pâtisseries, petits pains et autres mets fait de farine, de levure, de sucre parfois et de bien d’autres choses encore.

Dans ce troisième tome, Polly est toujours au centre de l’histoire, c’est notre héroïne adorée après tout. Mais les personnages secondaires que l’on a appris à connaitre dans les tomes précédents prennent davantage de place, notamment Kerensa et son mari riche à en pleurer. Polly et Huckle habitent toujours dans le phare qui nécessite de s’habiller de 3 ou 4 pulls-over en hiver pour ne pas risquer de mourir de froid tant l’isolation est inexistante. Neil et les macareux de la réserve sont mentionnés à plusieurs reprises, ce sujet reste cher aux yeux de Jenny Colgan – et de Polly. J’ai toujours le sourire aux lèvres lorsque j’imagine Neil sautiller dans la farine.

Il y a des secrets, des petits drames relationnels, des hésitations à passer à la prochaine étape dans la vie, des petits pains par ci, des gâteaux par là. L’île est froide en température mais toujours aussi bienveillante et chaleureuse, tout comme ses habitants. Ces derniers ne résistant pas à mettre leur nez dans les affaires des autres, bien entendu.

J’ai adoré le finish qui, bien que vraiment too much si on était dans la réalité, m’a donné une méga patate et des étoiles dans les yeux. Un petit livre tout doux, parfait pour la saison et qu’on referme le cœur lourd de devoir dire au revoir à ces personnages adorés. J’ai désormais fini cette trilogie mais il me reste encore quelques autres titres de cette autrice à découvrir. Je suis persuadée que j’arriverai à retrouver cette ambiance si amicale et adorable dans ses autres romans. J’ai hâte !

Ce roman vous tente? Avez-vous déjà lu Jenny Colgan? 

 CHRONIQUE #707 – Décembre 2021 

  • Editeur : Pocket
  • Parution : 2018
  • Nombre de pages : 368 pages
  • Genre : Contemporain

Une réflexion sur “Noël à la petite boulangerie • Jenny Colgan

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Décembre • 2021/12 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s