La Maison de l’orchidée • Lucinda Riley

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_2687

On en oublie qu’on lit un livre tant ce roman se déroule devant nos yeux tel un film qui nous passionne !  

╰☆ Résumé ☆╮

Wharton Park… Julia Forrester n’a jamais oublié les étés idylliques de son enfance, passés à arpenter la somptueuse propriété où son grand-père prenait soin des plantes exotiques, si rares dans cette région du Norfolk. Aussi est-ce tout naturellement qu’elle vient y chercher refuge après le terrible drame qui a bouleversé sa vie. Mais si ces terres sont chargées de souvenirs, Julia ne tarde pas à découvrir qu’elles abritent aussi bien des secrets. C’est dans le journal intime tenu dans les années 1940 par son aïeul qu’elle perce peu à peu le mystère d’une histoire d’amour qui a presque détruit le domaine plus de cinquante ans auparavant… À travers les destins croisés de deux familles ravagées par la guerre, un roman étourdissant entre Europe et Asie, comme sait si bien nous les offrir Lucinda Riley.

✿ Mon avis ✿

A la base, j’avais prévu de lire ce roman en mars vu que j’ai préparé un planning Charleston afin d’en lire au moins 1 par mois durant 2022. Sauf qu’une lecture commune était organisée sur Instagram par the eden of books et du coup, j’ai sauté sur l’occasion pour sortir ce pavé de ma PAL plus tôt que prévu. Et quelle brillante idée ! Je suis une grande admiratrice de Lucinda Riley. Ceux qui me suivent depuis un moment ont probablement vu passé mes nombreuses chroniques sur ses romans déjà sortis (les sept sœurs mais aussi l’ange de Marchmont hall, la jeune fille sur la falaise, le secret d’Helena, la lettre d’amour interdite). Bref, quand je vois son nom sur un bouquin, je prends sans hésiter !

Une fois encore, j’ai retrouvé cette atmosphère familiale, ces secrets sur plusieurs générations et ces personnages si vrais qu’on se met à vibrer pour eux comme si c’étaient nos amis dont on racontait l’histoire. J’ai simplement dévorer ce bouquin et plus particulièrement les 200 dernières pages que je ne comptais pas lire en une seule soirée. J’étais tellement prise dans l’intrigue que je n’ai pas eu la volonté d’aller dormir avant d’avoir eu le fin mot de l’histoire. Une fresque magistrale !

Nous sommes en Angleterre, Wharton Park, une propriété qui appartient à une famille de riches aristocrates. Mademoiselle Olivia se rend là-bas alors qu’elle commence la Saison, prête à rencontrer l’homme qui fera d’elle une ‘Madame’. Voilà qu’elle tombe rudement amoureuse d’Harry, l’héritier de ce domaine dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais la guerre approche… les hommes vont être amenés à partir défendre leur patrie. Olivia arrivera-t-elle à voir son rêve se réaliser avant cette tragique partie de l’Histoire ?

En parallèle, nous suivons également Julia à l’heure actuelle. Une femme dévastée par le chagrin suite à une tragédie qui lui a fait perdre les deux personnes qui comptaient le plus dans sa vie. Cette pianiste de renom n’a plus touché à une piano depuis le drame. Elle ne sait pas comment se relever et recommencer à vivre. Et puis, Julia redécouvre la propriété qu’elle adorait fréquenter étant enfant. Wharton Park. Un endroit où elle s’est toujours sentie chez elle. Un endroit qui pourrait bien l’aider à guérir… et l’héritier actuel, Kit, aura peut-être un rôle à jouer dans sa convalescence.

Une fresque familiale entre deux époques qui nous fait partir en Angleterre mais aussi à Bangkok. Les orchidées font bien entendue partie de l’intrigue et cela rajoute une jolie touche florale et inédite à ce récit d’amour et d’aventures. Addictif, prenant, bouleversant et terriblement emportant grâce à la plume de Lucinda. On en oublie même qu’on lit un livre tant l’histoire se déroule à merveille devant nos yeux, tel un film qui nous passionne. Une brique de mots qu’on regrette de devoir refermer si vite tant on a passé un beau moment avec ces personnages et ce domaine enchanteur ! Une valeur sûre, une recommandation que je vous fait les yeux fermés ! J’ai tout simplement adoré ❤

 CHRONIQUE #726 – Janvier 2022

  • Editeur : Charleston
  • Parution : 2021 (réédition)
  • Nombre de pages : 725 pages
  • Genre : Historique/Littérature/Contemporain

Une réflexion sur “La Maison de l’orchidée • Lucinda Riley

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Janvier • 2022/01 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s