L’Amour aux temps des éléphants • Ariane Bois

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_3236

10 ans d’amour pour les éléphants, trois héros et deux continents à explorer ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Il n’y a pas d’hommes libres sans animaux libres. Ils ne se connaissent pas et pourtant, en cette journée caniculaire de septembre 1916 dans une petite ville du Sud des États-Unis, ils assistent parmi la foule au même effroyable spectacle : l’exécution par pendaison d’une éléphante de cirque, Mary, coupable d’avoir tué un homme. Cette vision bouleversera la vie d’Arabella, de Kid et de Jeremy. De l’Amérique qui entre en guerre au Paris tourbillonnant des années 1920, des champs de bataille de l’Est de la France aux cabarets de jazz, des pistes de cirque jusqu’au Kenya dissolu des colons anglais, ces trois êtres devenus inséparables vont se lancer sur la trace des éléphants au cours d’une prodigieuse expédition de sauvetage. Dans cette éblouissante saga, une jeunesse ivre d’amour et de nature livre son plus beau combat pour la liberté des animaux et celle des hommes.

✿ Mon avis ✿

Les éléphants sont de nouveau au cœur d’un roman de littérature chez les éditions Charleston. Après la Révérence de l’éléphant, voici un titre court disponible au format poche qui met en scène trois personnages, partagés entre les Etats-Unis et la France à l’aube de l’Armistice.

Si j’ai adoré le début de l’histoire avec ce triste épisode mettant en scène la mort d’un éléphant, j’ai trouvé la première partie (qui correspond à la moitié) assez lente. Les éléphants mettent leur temps à prendre leur place centrale dans le récit. On se demande même si le premier chapitre n’était pas une excuse pour pouvoir utiliser ce titre et cette couverture. Heureusement, la seconde partie vient redonner un nouveau souffle. Le rythme des chapitres change également lorsqu’on dépasse la moitié.

Nous commençons l’histoire en alternant régulièrement les points de vue. Les trois héros se partagent la narration, le temps que l’on apprenne à les connaitre. Arrivé à la moitié, l’autrice les rassemble enfin et nous avons alors de grosses périodes à leurs côtés et des chapitres ultra-longs.

Plusieurs clins d’œil artistiques viennent donner un petit côté ‘fancy’ au récit. C’est parfois un peu dur à s’imagine que tant de personnages connus viennent croiser le destin de nos protagonistes. Mais après tout, pourquoi pas. Nous sommes dans une fiction. On ne s’étonnera donc pas de croiser Hemingway, Joséphine Baker ou encore le Martin Luther King du Jazz, James Reese Europe. Cela permet au moins de situer le contexte et l’ambiance dans lesquels naviguent Arabella, Jeremy et Kid.

Une lecture sympa mais sans plus. J’ai trouvé le rythme assez rapide. Une décennie en 260 pages, cela ne nous donne pas beaucoup l’occasion de devenir fan des personnages. On saute assez vite dans le temps et puis les personnages ne m’ont pas fait fondre d’admiration. J’ai gardé une certaine distance par rapport au récit, comme si je le découvrais de loin.

Toutefois, ce fut une belle plongée historique en France et aux USA. J’ai beaucoup aimé l’amour que partagent nos trois héros pour les éléphants mais je suis au final restée de marbre devant leur histoires personnelles.

Ce livre fait partie de la sélection 2022 pour le Prix des Lectrices Charleston… mais si cela ne tenait qu’à moi, ce n’est pas lui qui sera sacré lauréat.

 CHRONIQUE #741 – Mars 2022

  • Editeur : Charleston
  • Parution : 2022
  • Nombre de pages : 272 pages
  • Genre : Historique/Littérature

Une réflexion sur “L’Amour aux temps des éléphants • Ariane Bois

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Mars • 2022/03 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s