La pointe du compas • Anne Rehbinder

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_5191

Spoiler: ça ne parle pas de math!

╰☆ Résumé ☆╮

Tessa porte des joggings homme oversize, alors que sa mère voudrait faire d’elle une poupée lisse, délicate et gracieuse. Une tenue commode pour se cacher et sortir de « la zone du sexe, de la drague et de tout le bordel qui va avec. » Rejetant l’écrasant bagage qu’impose le fait de naître fille, l’adolescente envoie valser avec franc-parler et humour le diktat des apparences et de la séduction. Elle veut vivre sa féminité comme elle l’entend. Sa sexualité aussi, qui effraye tant sa mère. Et puis un jour, un secret de famille explose, un terrible trauma, qui amène Tessa à reconsidérer sa relation complexe avec sa mère. De quoi la jeune fille est-elle l’héritière ?

✿ Mon avis ✿

C’est toujours difficile de parler d’un si petit livre sans en dire trop. 46 pages de texte et une histoire que je n’aimerais pas vous spoiler. Car les livres d’une seule voix des éditions Acte Sud se savourent lorsqu’on ne sait rien d’eux. Car ils sont si brefs et intenses que découvrir le thème principal avant même de le commencer peut gâcher une partie du plaisir que l’on a en les lisant.

Je peux toutefois vous dire que le récit parle d’une jeune fille. Une jeune ado qui refuse d’être la jolie poupée que sa mère souhaite qu’elle soit en apparence. Tessa se décide donc à porter un jogging qui est loin de la mettre en valeur. Une manière de ne pas se rendre désirable pour la gente masculine, de ne pas attirer les regards.

Le féminisme est abordé aussi bien que la question de la sexualité et du regard des autres. Le regard des ados mais aussi des hommes sur le jeune corps de la femme. Ce n’est pas un roman tragique mais la découverte d’un certain secret chamboule la jeune Tessa. Celui-ci lui permet de réaliser certaines choses…

Un texte qui défile à toute allure et un récit qui défend des valeurs. Une ado qui se dresse contre la société pour lancer un message et surtout une relation mère-fille qui ne coule pas de source mais qui s’approfondit au fil des pages. On comprend alors ce que le titre signifie et notre regard change.

Si vous le voyez en bibliothèque, rien ne vous empêche de vous asseoir 20 min pour le lire. Vous l’aurez rapidement terminé et surtout, vous aurez eu la chance de découvrir cette jeune femme et sa mère… et le secret qui explique ô tant de choses… Je vous laisse dans le suspense, à vous de vous lancer !

Un grand merci aux éditions Actes Sud Junior pour cette jolie découverte !

 CHRONIQUE #761 – Juin 2022

  • Parution : 11 mai 2022
  • Editeur : Actes Sud Junior
  • Nombre de pages : 80 pages
  • Genre : Jeunesse 

2 réflexions sur “La pointe du compas • Anne Rehbinder

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s