Rose éternelle • Ophélie Duchemin

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_5215

Une réécriture de conte originale et mouvementée !

╰☆ Résumé ☆╮

Trahison.Complots.Voilà que le destin guide les pas de Méliane aux pieds de la Mérilara, ce mystérieux arbre couvert de roses, protecteur et gardien d’une famille royale déchue.Dans l’ombre, rôde la Bête, monstrueuse et redoutable, que Méliane devra apprivoiser pour sauver les siens.« Il ressemblait à un prédateur. Dangereux, sauvage et il était aussi autre chose. Quelque chose d’indéfinissable. »

✿ Mon avis ✿

Livre surprise que j’ai découvert dans une boite à livres en parfait état… et dédicacé qui plus est !  Visiblement, la propriétaire précédente l’a acquis à Mon’s Livre en 2019 puis a décidé de le laisser faire son petit bout de chemin sans elle. Je suis donc ultra ravie d’être tombée sur cet ouvrage paru aux éditions Plume Blanche.

La couverture est très ‘girly’ avec ses nombreuses roses et cette jeune femme à la peau d’albâtre mais ne partez pas sur trop d’a priori… C’est loin d’être une romance. Certes, il y a un côté romantique à cette histoire mais c’est avant tout une très belle réécriture de conte, celui de la Belle et la Bête. Ophélie Duchemin reprend ce récit de notre enfance (et de Disney !) pour le tourner en aventure fantastique ancré dans un univers qui lui est propre et où l’héroïne, bien qu’ayant certaines des caractéristiques de la Belle qu’on connait, est beaucoup moins farouche. Intrépide, curieuse, avec de la répartie, Méliane est une jeune femme qui se retrouve dans une situation périlleuse après s’est fourrée dans un joli pétrin. Quittant sa ville et sa famille, la voilà qui se retrouve aux portes de ce château devenu inaccessible pour le royaume. Elle va là y rencontrer quelques personnages sympathiques ainsi qu’une Bête qui semble bien plus humaine qu’elle ne le laisse apercevoir.

L’histoire dans ses grandes lignes, vous la connaissez sûrement. Ici, ce qui est original c’est que l’autrice a vraiment construit un ‘avant’. On ne débarque pas simplement dans un petit village de campagne avec une jeune fille qui chante et aime lire. Non, le début est bien plus mouvementé et intriguant. Méliane a une sœur qui ne lui ressemble pas du tout et un frère qu’elle adore. La politique-économique de l’endroit où elle réside est complexe et quelque chose de louche se trame avec la marchandise d’un bateau. Méliane investigue alors qu’elle aurait du rester en sûreté… cela va l’amener à débarquer dans cet endroit reculé qu’elle pensait désormais désert.

Une réécriture pleine de panache et très bien écrite. On s’amuse à trouver les similitudes avec le conte que l’on connait bien mais on apprécie aussi la touche personnelle qu’Ophélie Duchemin donne à son récit. J’ai adoré le personnage de la Bête dans cette histoire. Bestial à certains moments mais surtout homme, protecteur, grognon, méfiant, curieux, courageux, défenseur… Ils apprennent doucement à se connaitre et passent des moments particuliers ensemble. Mais leur relation n’est pas l’unique trame du roman, on continue à suivre ce qui se passe dans le royaume et avec la famille de Méliane qu’elle a dû quitter en triple vitesse.

Un récit très plaisait, original dans ce que l’autrice apporte d’innovant et agréable à découvrir grâce à cette plume si poétique. Un belle découverte !

 CHRONIQUE #764 – Juin 2022

  • Parution : 2020
  • Editeur : Plume Blanche
  • Nombre de pages : 515 pages
  • Genre : Fantastique 

2 réflexions sur “Rose éternelle • Ophélie Duchemin

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s