Le souffle des rêves • Clarisse Sabard

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_5187

Un régal littéraire qui nous emmène en Irlande et à New-York

╰☆ Résumé ☆╮

New York, 1987. Coincée entre un travail de chroniqueuse musicale qui ne lui convient plus et un mari qui voudrait la voir abandonner sa carrière pour devenir mère, Abigail O’Dell a besoin de souffler. Alors qu’elle n’est pas retournée en Irlande depuis l’enterrement de sa grand-mère Lucy, Abby s’envole vers la terre de ses ancêtres, dans l’espoir que ce retour aux sources lui permettra d’obtenir des réponses sur son passé familial troublé et de se rapprocher enfin de sa mère qui l’a abandonnée enfant. C’est en découvrant des cassettes audio enregistrées par Lucy peu de temps avant sa disparition qu’Abby va faire un bond dans le temps et revenir au début du siècle. Car tout a commencé lorsque la jeune Lucy a pris le bateau pour New York… Clarisse Sabard nous entraîne dans une fresque familiale époustouflante au rythme effréné, dans les pas de trois générations de femmes courageuses, portées par le souffle de leurs rêves.

✿ Mon avis ✿

Une nouvelle fois, Clarisse Sabard m’a fait partir dans une aventure inédite, remplie d’émotions et de rebondissements. J’ai passé un excellent moment avec Le souffle des rêves, dixième titre de l’autrice qui ne cesse de nous époustoufler avec sa plume si romantique.

Direction l’Irlande en 1987 aux côtés d’Abby, une américaine dont le couple bat de l’aile. En effet, depuis que son mari et elle essaye d’avoir un enfant, rien ne va plus. Michael ne la considère pas en tant que personne qui a ses rêves et ses envies mais bien comme ‘machine à bébé’. Et sans bébé, ça ne risque pas de fonctionner des masses. Abby se réfugie dans la mère-patrie de sa maman et de sa grand-mère qui l’a élevée et qui est récemment décédée. Un retour aux sources qu’on considère comme une échappatoire mais qui va rapidement devenir autre chose pour Abby : un lieu pour se retrouver elle et pour apprendre à connaitre tous les secrets que sa chère grand-mère, Lucy, lui a laissé. Grâce aux cassettes que celle-ci à enregistrer avant de mourir, Abby va rapidement réaliser que Lucy a eu 1000 vies et qu’elle a vécu des événements dignes d’un film.

Comme souvent avec Clarisse, on alterne deux époques et deux séries de personnages. Le passé de Lucy nous emmène aux Etats-Unis au début du XXème siècle. Traversée d’océans, destins tragiques, vie sans le sou, perte, désespoir… son enfance n’a vraiment pas été simple. Mais quelle histoire !

J’ai été envoutée par les deux parties, aussi bien celle d’Abby qui apprend à vivre dans la nature de Cork que celle de Lucy qui est embarquée pour New-York. Clarisse nous tisse une toile époustouflante qu’elle écrit d’une main de maitre. C’est un roman sensible, trépidant, charmant et terrible à la fois. On tremble aux côtés des personnages et on n’est pas au bout de nos surprises, et ce, dans les deux époques.

Un moment génial, comme toujours avec elle. Je recommande vivement ce récit qui fait voyager aussi bien dans le temps que dans l’espace. Les personnages deviennent des amis.. voire même de la famille tant nous apprenons à bien les connaitre. Un véritable régal !

 CHRONIQUE #766 – Juin 2022

  • Parution : mars 2022
  • Editeur : Charleston
  • Nombre de pages : 514 pages
  • Genre : Littérature (historique/contemporain) 

Une réflexion sur “Le souffle des rêves • Clarisse Sabard

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s