Coloc et autres catastrophes • Gwendoline Raisson

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_7898

En coloc’… oui mais ça dépend avec qui !

╰☆ Résumé ☆╮

✿ Mon avis ✿

Voici la petite nouveauté du jour ! Une comédie légère et amusante publiée chez Fleurus éditions. Je l’ai reçu durant les vacances d’été et je l’ai lu en 2 soirées. Pas de prise de tête, des chapitres courts et une plume agréable… Si la première moitié manquait un peu de suspense, d’amour et d’un objectif vers lequel se tourner, la seconde moitié m’a quant à elle, plus emballée.

Nous débarquons à Paris aux côtés de Capucine, jeune ado de 16 ans qui s’apprête à rejoindre sa mère, starlette de variété pour une année scolaire sur Paris. Sauf que dès son arrivée dans la capitale, rien ne se passe comme prévu. La mère de Capucine est une genre de diva qui n’en a pas grand-chose à faire de sa fille. Elle loue un petit appartement en dernière minute et lui annonce de but en blanc qu’elle se casse pour de long mois faire un tournage dans le nord, le vrai nord… Capucine n’a jamais vécu seule et la voilà coincée avec une cousine éloignée qu’elle n’a jamais vu comme seule adulte ‘responsable’ pour veiller sur elle. Cerise sur le gâteau : il ne faut évidemment rien dire à son papa ni à sa sœur sinon elle devra rentrer illico à la maison. Bref, un pitch rempli de mensonges… on est persuadé dès le début que ce n’est qu’une question de temps avec que l’histoire éclate !

J’ai trouvé l’héroïne très ‘scolaire’ – et parfois un peu pimbêche première de classe -, mais globalement posée dans son tempérament. Enfin, tant qu’on ne la pousse pas à bout ! Contrairement à sa mère et à sa nouvelle coloc’, elle est responsable, sait faire les tâches ménagères et se débrouiller comme une grande. Par contre la Bourgeoise Blonde fut un brin insupportable. Je n’aurais jamais pu vivre avec une personne pareille. Faut pas se demander pourquoi il y a le mot ‘catastrophe’ dans le titre. Il y a un personnage masculin dans l’histoire mais il arrive un peu tard… enfin, on le rencontre au début mais il ne devient qu’un protagoniste important qu’au milieu.

En fait, j’ai trouvé la première moitié un peu plate. L’autrice place ses personnages et met en scène quelques éléments qui vont aider au déroulement de l’intrigue mais ça manquait un peu d’action. Presque l’entièreté du livre se déroule dans cet appartement. L’image de la couverture invite au tourisme et à la découverte de Paris mais je n’en ai rien vu de cette ville… Un peu dommage à ce niveau-là car j’ai eu l’impression de lire un huis clos alors que je m’attendais un peu plus à quelque chose en mode ‘Emily in Paris’.

La montagne de mensonges grandit de page en page. C’est effectivement une belle pile de catastrophes qui s’enchainent et l’héroïne doit jongler avec tous ces problèmes. Colocation (interdite qui plus est!), scolarité, voisinage, finance… ça en fait beaucoup pour une jeune fille de 16 ans qui voulait juste vivre la belle-vie parisienne ! Il y a beaucoup plus d’interactions avec les différents personnages dans la seconde moitié du livre et tout s’accélère. Une comédie parfois plus dramatique (au sens léger, personne ne meurt hein !) que romantique même si on a quand même droit à de la jalousie et à des petits cœurs sur la fin. J’ai adoré les dernières pages en mode ‘IN YOUR FACE’ donc j’ai refermé le livre avec le sourire.

Dans l’ensemble ce fut une lecture rapide et agréable bien qu’un peu trop renfermée sur elle-même. J’ai trouvé dommage que la ville de Paris et son tourisme ne soient pas davantage exploités. Certes c’est une histoire de colocation mais on quitte très rarement l’appartement. Le côté romance arrive assez tard et est plié en quelques pages. Pour les amateurs d’une lecture légère et ado pour la rentrée scolaire… mais aussi pour tous les jeunes qui rêve de vivre en colocation, c’est idéal.

 CHRONIQUE #791 – Septembre 2022

  • Parution : 9 septembre 2022
  • Editeur : Fleurus
  • Nombre de pages : 272 pages
  • Genre : Ado/RomCom

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s