Les lendemains • Mélissa Da Costa

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_8091

😭🥀💔🪦👪🌼

╰☆ Résumé ☆╮

✿ Mon avis ✿

J’avais déjà rencontré la plume de Mélissa Da Costa via un recueil de nouvelles avant de découvrir ce roman. Je me souviens avoir apprécié celle-ci ce qui explique pourquoi je n’ai pas été réticente à me plonger dans cette découverte les yeux fermés, sans même en savoir le moindre mot sur l’histoire. Une chose est sûre, le début m’a énormément chamboulé. Après 50 pages, j’étais conquise et prête à sortir ma boite de mouchoirs. Il faut dire que l’autrice commence fort avec un drame horrible qui touche son héroïne. Quelque chose de si soudain, de si incompréhensible qui arrive à l’homme qu’elle aime… et à sa famille. Ce genre de choses ne devrait pas arriver dans notre univers !

Suite à cette double tragédie, Amande cherche à s’éloigner de sa vie, de sa famille, de ses repères… tout lui rappelle ‘sa vie d’avant’ et elle ne le supporte pas. Elle loue donc une petite propriété éloignée de tout et de tout le monde. Une maison qui a un grand espace vert autour d’elle (bien que laissé totalement à l’abandon depuis un moment) et qui lui permettra de se terrer le temps qu’elle absorbe le choc et se remette de cet épisode.

Les lendemains fait partie de ces livres si particuliers dont on a envie de se souvenir, que l’on a envie de chérir et de partager car il mérite tellement d’être lu. Il me fait un peu penser à ‘Changer l’eau des fleurs’ dans son atmosphère bien que le style des autrices soient fort différents. Dans ce roman-ci, j’ai adoré suivre l’évolution du personnage d’Amande. On entrevoit vraiment tout le cheminement de pensées et d’actions qui l’amène à passer du stade « la vie ne vaut plus la peine d’être vécue » à l’acceptation de ce deuil et à cette nouvelle vie.

Mélissa Da Costa prend son temps. Le temps de guérir les blessures de son héroïne, qu’elle que soit la façon qui l’aide à remonter la pente. Au final, il y a très peu d’autres personnages et pour une fois pas de romance en vue !! Et ça fait du bien. La nature et la communion avec celle-ci sont primordiales dans ce chemin vers la guérison. Amande ne le sait pas encore mais ce jardin qui entoure la maison va lui être d’une grande aide.

Un roman touchant, douloureux, émouvant, difficile mais tellement beau et lumineux. Mélissa Da Costa m’a conquise avec cette histoire et je compte bien découvrir d’autres de ses œuvres. Si ses autres récits sont rédigés avec autant d’émotions, ils ne pourront que me plaire !

Avez-vous des romans de cette autrice?

Lequel dois-je absolument ajouter à ma wish-list?

 CHRONIQUE #800 – Septembre 2022

  • Parution : 2021
  • Editeur : Le livre de poche
  • Nombre de pages : 384 pages
  • Genre : Contemporain/Littérature

3 réflexions sur “Les lendemains • Mélissa Da Costa

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s