Sous la porte qui chuchote • TJ Klune

IMG_1489

Un petit bijou attendrissant rempli de bons sentiments, de pardon et d’amour ! 

╰☆ Résumé ☆╮

✿ Mon avis ✿

Après La maison au milieu de la mer céruléenne, il me fallait découvrir le nouveau TJ Klune paru aux éditions De Saxus. Encore une couverture à tomber par terre (même si le titre en français vend un peu moins du rêve que le précédent) pour une histoire que je note sans hésiter 5 étoiles. Un coup de cœur tout doux pour ce récit un brin fantastique mais surtout familial, rempli de bons sentiments, d’amour et de tendresse. Un livre sur l’apprentissage des phases du deuil, un livre qui apprend à se pardonner, à jeter un dernier regard sur soi. Un livre que l’on a envie de chouchouter car les relations entre les personnages sont tellement attendrissantes qu’on a envie de plonger tête la première dans ce salon de thé si particulier.

Le concept est assez étonnant d’ailleurs, c’est aussi ça qui fait la magie des romans de TJ Klune. Comme le précédent livre, on démarre ici avec un homme aigri, obsédé par son travail. Un homme qui n’a personne dans sa vie et qui ne fait pas attention aux sentiments ni à la vie des personnes qui l’entoure. Et PAF, il meurt ! Il se retrouve dans un endroit « de passage » entre la vie et la mort. Enfin, il est mort mais n’est pas encore arrivé dans le véritable au-delà. Avant cela, il va passer un peu de temps auprès de Hugo et Mei, dans un salon de thé.

Je n’en dis pas trop car ce livre est un vrai bijou. C’est un récit inclusif (De Saxus est connu pour ce genre d’ouvrages) où les personnages font vraiment la force du récit. J’ai trouvé cette illustration sur le net qui met parfaitement en couleurs l’atmosphère du livre. On ne voyage pas tellement dans l’espace vu qu’on passe quasi toute l’histoire dans cette maison originale qui nous fait évidemment penser au Terrier des Weasley…. mais le temps passé auprès de ces personnages est un moment exquis. On se sent enveloppé, rassuré, aimé en lisant cette histoire. 

tumblr_939337a199051ee277ca56c2543c4535_2976fdca_640

Le livre parle de la mort, de suicide, de deuil d’une telle façon que rien dans ce livre n’est glauque ou triste. Il s’agit d’un nouveau départ, d’un moment de pause. Un temps de réflexion qui peut amener un changement que l’on n’attendait plus. Un nouvelle vie pour notre cher Wallace Price, cet homme que personne n’aimait… de son vivant du moins. 

J’ai adoré voir l’évolution du personnage de Wallace. Cela se fait tout en douceur, suite à des petits gestes. Rien n’est précipité dans ce livre. On a le temps de voir les relations se bâtirent. Et même si c’est fantastique et qu’on parle d’une histoire de morts, on a envie d’y croire à cet endroit de passage où Hugo est capable de trouver LA bonne tasse de thé pour chacun de ses visiteurs. 

Je vous laisse avec cette citation que j’aimerais bien accrocher quelque part chez moi. Elle symbolise magnifiquement bien cette histoire et me réchauffe le coeur dès que je la vois. Si vous cherchez une bonne dose de tendresse, n’hésitez pas à plonger dans ce livre. Et surtout… n’oubliez pas de vous faire une tasse de thé avant de le commencer ! 

Under-the-Whispering-Door-Quotes-2

 CHRONIQUE #795 – Décembre 2022

  • Parution : 2022
  • Editeur : De Saxus
  • Nombre de pages : 467 pages
  • Genre : Fantastique/Fantasy

2 réflexions sur “Sous la porte qui chuchote • TJ Klune

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Décembre • 2022/12 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s