(Trilogie de la Poussière #2) La communauté des esprits • Philip Pullman

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Une bouffée d’air frais ! Idéal pour les confinés déprimés.

╰☆ Résumé ☆╮

Lyra a vingt ans. Déterminée et tourmentée, elle étudie à Sainte-Sophia quand son chemin croise celui d’un éminent professeur nommé Malcolm. Au coeur d’un monde hostile, ils s’engagent malgré eux dans un périlleux voyage : le mystère de la Poussière les mènera bien au-delà d’Oxford et des fontières de l’Europe, jusqu’à un désert hanté d’Asie centrale.

✿ Mon avis ✿

OMG, cette fin ! Si vous n’aimez pas terminer sur un cliffhanger, je vous préviens tout de suite : attendez que l’auteur ait écrit le tome 3 avant de commencer ce second volume. Moi qui pensais pouvoir profiter tranquillement d’un opus complet, me voilà sur *les fesse* en tournant la dernière page de ce livre qui en compte plus de 600. Et dire qu’on n’a même pas encore une date de sortie pour le tome final de cette trilogie… Achevez-moi ! #BookHangover

Bref, je pleurniche mais je suis quand même très contente d’avoir pu retrouver Lyra et Pan. Comme mentionné sur la couverture, ce volume se déroule 7 ans après la fin de la trilogie originelle (qui fait partie de mes ‘all time favorites ‘, A la croisée des mondes). Après La Belle Sauvage qui se déroulait aux environs de la naissance de Lyra, nous suivons désormais les pas d’une jeune adulte indépendante. Lyra a 20 ans et est bien loin d’être l’enfant dynamique et libérée dont nous sommes tombés amoureux. Elle et Pan ne s’entendent plus bien depuis quelques temps. Ils se disputent beaucoup, leurs opinions sur des sujets primordiaux divergent… clairement, l’enfance de nos héros est derrière eux. On passe aux choses sérieuses dans cette suite ! 

J’ai trouvé Lyra beaucoup plus sombre et mélancolique. Ses opinions et sa personnalité ont changé. Elle n’a plus autant d’imagination qu’avant, elle ne baratine plus à longueur de journée pour se dépêtrer des problèmes où elle arrive à se fourrer… et plus que tout, elle n’est plus complice avec son daemon. On dirait qu’on a affaire à une paire d’étrangers. Un début triste et déprimant. Mais l’auteur n’en reste pas là. L’action est très vite au rendez-vous : Pan est témoin d’un meurtre. Et il semblerait que l’homme qui a été tué est lié à quelque chose de très complexe, qui les dépasse et… qui a un lien à une affaire de roses, d’esprits et de daemons séparés de leurs humains. Le mystère autour de la Poussière s’épaissit. 

Je ne comprends toujours pas comment on peut classer ces livres dans le rayon jeunesse/enfants. Pour moi, Pullman est quelqu’un de très sérieux et les théories qu’il met en jeu dans ces romans ne sont pas des plus faciles à appréhender. Clairement, des adultes apprécieront beaucoup plus ces aspects scientifiques, théologiques et spirituels que des enfants… Mais cela reste mon point de vue. Sans vous spoiler trop l’intrigue, je peux déjà un peu annoncer la couleur. Dans La communauté des esprits, Lyra et Pan ne sont plus constamment ensemble. Lyra va alors partir à sa recherche et débutera ainsi un grand voyage à travers l’Europe et l’Asie. Un voyage très solitaire mais qui lui permettra petit à petit de grappiller des informations sur la communauté des esprits, sur ces roses si spéciales qui poussent dans le désert et sur ce Hotel Bleu qui serait, d’après le folklore, un lieu où vivent des daemons sans leur humain. 

On est bien loin de la magie et la première trilogie. Lyra n’a pas autant d’alliés que dans sa jeunesse. Elle est plutôt seule contre tous. Même Pan, sa moitié, n’est plus là pour la rassurer. Toujours courageuse, cela oui… mais différente, plus mature et moins effrontée qu’avant. Une Lyra différente que l’on aime tout autant. Et un nouveau mystère que l’on a vraiment envie qu’elle résolve. L’aléthiomètre et le Magisterium sont toujours là. Le côté des ‘méchants’ prend lui aussi pas mal d’ampleur et c’est une course contre la montre qui se joue devant nos yeux. Celle pour les roses, pour la liberté de penser, pour la vérité. 

Un volume profond, qui met en place les bases de ce que nous découvrirons dans le troisième et dernier tome. Je râle de ne pas l’avoir sous la main maintenant…Car je sais très bien que lorsqu’il sortira, je devrai replonger dans ce tome 2 pour profiter pleinement du dénouement. Come on Pullman, WRITE! Pas aussi enchanteur que A la croisée des mondes mais une suite qui nous replonge avec plaisir dans le monde des daemons, des sorcières, d’esprits désormais… et où Lyra reste une héroïne qu’on ne peut qu’admirer! 

CHRONIQUE #630 – Mars 2021 

  • Titre: (Trilogie de la Poussière #2) La communauté des esprits
  • Auteur : Philip Pullman
  • Editeur : Gallimard
  • Parution : 2020
  • Nombre de pages : 656 pages
  • Genre : Fantastique / Ado

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s