Et si tout était encore possible ? • Julie Muller Volb

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_1670

Une ode à la vie, à l’espoir et une magnifique histoire d’amour fraternel. 

╰☆ Résumé ☆╮

Et vous, que seriez-vous prêt à faire pour réaliser le dernier souhait d’un être cher ? Théo est atteint d’une maladie génétique rare, le syndrome de Wolfram, contre laquelle il se bat chaque jour avec force et joie de vivre, en musique et avec beaucoup de dérision. Ses passions ? La nourriture et le cyclisme. Deux choses dont la vie le prive petit à petit… Alors que le découragement le guette, sa soeur Lily cède enfin à sa requête si souvent formulée : parcourir le globe. Entre rires et moments de doutes, débute alors un périple un peu fou, fait de premières expériences, de rencontres, d’amour et d’aventures. Un voyage à bicyclette, à travers les plus merveilleux paysages du monde et au plus profond de l’âme humaine. Une esquisse de l’amour fraternel. Une course contre la montre avec la fureur de vivre. Un défi lancé à la grande faucheuse… Car demain n’attend pas.

✿ Mon avis ✿

Ce n’est pas le premier roman de Julie Muller Volb que je découvre. Mais c’est le premier titre qui me chamboule. Ce roman m’a pris à la gorge. Cette histoire m’a ébranlée. Un roman si beau, pudique, familial, courageux. Une véritable preuve de l’amour fraternel et de la volonté de vivre.

Et si tout était encore possible ? raconte l’histoire d’un frère et d’une sœur. Théo, atteint d’un syndrome qui amène même les médecins à consulter leur encyclopédie médicale lorsqu’ils en entendent parler tellement c’est rare et Lily, une grande sœur qui ferait tout pour aider son frère à traverser cette période de sa vie qui devient de jour en jour plus difficile. Quitte à faire le tour du monde à vélo avec lui pour lui permettre de profiter de chaque seconde qui lui reste. C’est d’ailleurs le cœur de ce roman.

Un tour du monde dangereux et lumineux où deux personnages plus vrais que nature se mettent en marche pour profiter de la vie. Tout simplement. Une vie qui se dégrade de plus en plus pour Théo. Une vie stressante pour Lily qui est la gardienne de la santé de son jeune frère, trimballant tous les équipements, médicaments et liste des hôpitaux les plus proches en cas d’urgence.

On y retrouve un peu l’histoire d’Avant toi (Jojo Moyes) mais sans le côté romantique et en inversant ici le point de vue du malade. Dans ce récit-ci, c’est Théo qui veut absolument vivre et son acolyte qui le soutient. Il veut tout faire, tout voir… avant que le pire ne survienne. Quitter à risque sa vie.

Les pyramides du Caire, le Mont-Blanc, l’Italie et ses cinq Terres… le voyage ne fait que commencer par ces destinations.

Parsemé de nombreux titres et paroles de chansons parfaitement en accord avec les humeurs de Lily et de Théo, ce roman nous fait voyager… tout en brisant nos petits cœurs d’artichaut.  Voir un jeune adulte dépérir et subir le diabète, la perte progressive de sa vue et bon nombre d’autres syndromes tous moins sympathiques les uns que les autres ; et être témoin de la bonté et du courage de Lily dans chaque moment qu’elle passe auprès de son frère adoré fut tout simplement puissant. Une véritable ode à la vie et à l’amour d’une sœur pour un frère.

Par ailleurs, je tiens à souligner la beauté des images couleurs qui débutent chaque chapitre. Pour un livre autoédité, c’est une véritable réussite de combiner ce format couleurs avec le texte et ces illustrations apportent une ambiance particulière à chaque morceau de ce voyage.

Bravo Julie pour avoir eu le courage d’écrire sur ce sujet si difficile qui résonne tellement avec ta vie personnelle. C’est un éblouissant hommage que tu dresses-là et j’espère que l’écriture de ce texte te fut thérapeutique. En tout cas, c’est une splendide trace, un beau souvenir que tu laisses là pour les autres et pour toi-même sur le papier.

Un tout grand merci également à BOD France pour l’envoi de ce titre en service presse. Une roman à lire et à partager de toute urgence.

Ce roman vous tente? 

 CHRONIQUE #706 – Décembre 2021 

  • Editeur : autoédition (via BOD)
  • Parution : 2021
  • Nombre de pages : 348 pages
  • Genre : Contemporain

Une réflexion sur “Et si tout était encore possible ? • Julie Muller Volb

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Décembre • 2021/12 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s