Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? • Carène Ponte

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

IMG_1825

Je ne pouvais pas espérer une lecture plus joyeuse pour passer de bonnes fêtes !  

╰☆ Résumé ☆╮

Victoria Delmas, trente-cinq ans, dirige d’une main de fer son agence de publicité. Dans son quotidien réglé comme une horloge, aucune place n’est laissée à l’improvisation, et encore moins aux relations humaines qu’elle considère comme une perte de temps pure et simple. Jusqu’à un matin de décembre où sa vie bascule. Renversée par un bus, Victoria sombre dans le coma et atterrit dans un… centre de réhabilitation de Noël ! Cette mystérieuse organisation lui propose un marché : pour se voir accorder une seconde chance, elle devra se racheter auprès d’une personne qu’elle a fait souffrir par le passé, et ce avant le 26 décembre, minuit. Une mission qui risque de lui donner du fil à retordre. Car si Victoria excelle dans son métier, nouer des liens avec ses semblables n’est pas son fort. Mais s’il y a bien un moment de l’année où l’on peut espérer un miracle, c’est à Noël !

✿ Mon avis ✿

Quand je vois un roman de Carène Ponte surgir d’un paquet déposé sans que je le sache dans ma boite aux lettres, je ne peux que sauter au plafond. Mais alors quand je vois que c’est sa dernière comédie romantique de Noël… olalaaa la JOIE !

Carène Ponte est devenue une de mes autrices chouchous ces dernières années. Chacun de ses romans me parle, c’est toujours une véritable réussite, un coup de cœur.

Dans ce récit 100% Noël-ittude, deux héroïnes nous laissent entrapercevoir leur quotidien au moment des fêtes. Victoria, une femme d’affaire élevée avec la gagne comme seul objectif dans la vie. Perdre ne fait pas partie de son vocabulaire. Ses frères sont respectivement chirurgien et avocat. Elle, elle est cheffe d’entreprise dans le marketing et elle traite ses employés un peu comme si on était dans le quart monde. Jamais au grand jamais je n’aimerais travailler pour une tyran comme elle. Et puis nous avons Dakota, une jeune femme douce, délicate, sensible, orpheline, qui s’occupe de grand-mère depuis des années en allant travailler à la radio le soir quand celle-ci est dans son lit. Le point commun entre les deux ? Elles ont fréquenté les mêmes bancs d’école. Et déjà à ce moment-là, Victoria a mené la vie dure à sa camarade de classe trop sensible pour ne pas se laisser marcher sur les pieds.

Lorsque Victoria se prend un bus (bah oui, c’est une comédie de Noël à la sauce Carène Ponte) à quelques jours de Noël, elle se voit offrir une chance de ne pas rester dans le coma. Deux elfes lui demande de se repentir en se rachetant auprès d’une personne qu’elle a fait souffrir par le passé. Bien entendu, notre Miss efficacité essaye d’entourlouper les elfes en passant un bête coup de téléphone à Dakota pour clôturer sa mission en moins de 5 min sans dépenser une calorie… mais ça ne fonctionnera pas si facilement.

Victoria va donc retrouver cette femme qu’elle n’a jamais aimé… pire, elle lui menait la vie très dure. Mais peut-être bien que la magie de Noël sera au rendez-vous pour permettre à ces deux héroïnes de se recentrer sur les choses importantes de la vie.

Si je vous dis que j’ai dévoré 80% de ce roman en une soirée, vous me croyez ? C’était un pur délice de plonger dans ce récit. Le côté psychorigide de Victoria est détestable, son caractère est vraiment tiré à l’extrême pour qu’on ait envie qu’elle reste sous le bus en question mais petit à petit, on parvient à briser sa carapace. Dakota et son hilarante grand-mère sont le penchant positif de cette belle histoire de Noël et on ne peut que les adorer toutes les deux.

L’esprit de Noël est avec nous. Oui, c’est déjanté. Oui, c’est un peu caricatural à certains moments. Mais c’est tellement rafraichissant de dévorer une histoire comme celle-là. Ça donne la pêche sans bouger de son canapé. Un véritable plaisir de lecture comme pour ses romans précédents. Je ne peux que vous confirmer ce qui est noté sur le bandeau… c’est effectivement LE cadeau à glisser sous le sapin (et personne ne vous dira rien si vous lisez le roman discretos avant de l’offrir à Noël :p). Un tout grand merci à Fleuve Editions pour ce cadeau de Noël. Je ne pouvais pas espérer une lecture plus joyeuse pour passer de bonnes fêtes.

 CHRONIQUE #711 – Décembre 2021 

  • Editeur : Fleuve
  • Parution : 2021
  • Nombre de pages : 288 pages
  • Genre : Comédie romantique

3 réflexions sur “Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? • Carène Ponte

  1. Pingback: [Bilan mensuel] • Décembre • 2021/12 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s